Machete

Film d’action américain réalisé par Robert Rodriguez, avec Danny Trejo, Robert de Niro, Michelle Rodriguez. Durée : 105 min.
Synopsis :
Ancien fédéral d’origine mexicaine laissé pour mort, Machete s’est reconverti dans les petits boulots pour gagner sa vie. Jusqu’au jour où un type lui propose une offre qu’il ne peut refuser. Ce qu’il ignore, c’est qu’il est tombé dans un piège ; mais ce que ses détracteurs ignorent, c’est qu’ils se sont attaqués au mauvais Mexicain et qu’ils vont le regretter.

______________________________________
Critique :
Whoaaaaa ! S’il y a bien un film que je ne regrette pas d’être allé voir cette année, c’est celui-ci ! Imaginez le plus incroyable condensé de testostérone jamais produit dans l’histoire du cinéma, ajoutez-y de jolies demoiselles en tenue légère et balancez un son rock des plus puissants et dynamiques : cela donne Machete. Fidèle à lui-même, Robert Rodriguez nous livre le film d’action de la décennie, dopé aux stéroïdes et aux anabolisants.
De l’action, de l’action, encore de l’action : c’est le leitmotiv de ce chef-d’œuvre déjà culte (issu au départ d’une fausse bande-annonce de Rodriguez en introduction de son précédent film Planète Terreur, monument des films de zombis et des films d’action à l’ancienne, bande-annonce reprenant l’histoire d’un personnage cher à Rodriguez et apparaissant pour la première fois dans Spy Kids). Mais à cette splendide œuvre, dont les scènes de combat n’ont rien à envier au presque indétrônable Shoot’em Up, s’ajoutent un humour bien viril et des répliques inoubliables, histoire de parfaire ce spectacle plus décoiffant qu’une partie de jambes en l’air pendant un tour de montagnes russes.
Côté casting, on n’est pas déçu : l’équipe habituelle est présente, tous ceux en qui Rodriguez a placé sa confiance depuis longtemps, comme Danny trejo ou Jessica Alba. Le jeu d’acteurs est caricaturé comme il faut, distillant la force des plus grands nanars des années 80 ; et si l’histoire est invraisemblable et teintée d’absurde, si les traits sont grossis à outrance, c’est pour renforcer les atouts du film et en extraire l’essence même du cinéma moderne : le divertissement pur et dur. Si vous avez adoré Planète Terreur, si vos yeux s’illuminent dès que vous entendez parler de Sin City, alors ce film est pour vous. Sinon… il est aussi pour vous. Satisfait ou satisfait.
______________________________________
Note : 9/10

American action movie directed by Robert Rodriguez, with Danny Trejo, Robert de Niro, Michelle Rodriguez. Time : 105 min.
Synopsis:
Former Federale left for dead, Machete is now considered as an immigrate Mexican day-worker, until the day when a guy proposes him an offer that he cannot refuse. What he ignores, it is that he has fallen into a trap; but what his detractors ignore, is that they attacked the bad Mexican and that they are going to regret it.
______________________________________
Critic:
Whoaaaaa ! If there is a movie I don’t regret to have seen, it is this one! Imagine the most incredible summary of testosterone that cinema has never produced, add pretty girls and take very powerful and dynamic rock songs: it gives Machete. Faithful to himself, Robert Rodriguez reveals us the action movie of the decade, which is made of anabolic steroids.
Action, action, action again : this is the leitmotiv of this already cult masterpiece (which stems from a false Rodriguez’s trailer in introduction of his previous movie Planet Terror; this trailer took back the story of a character dear to Rodriguez and appearing for the first time in Spy Kids). But a very virile humor and unforgettable lines are added to this magnificent work of which scenes of fight cannot envy anything to almost inoustable Shoot’em up.
Cast does not disappoint us: the usual team is present, all those actors who Rodriguez has trusted since many years, like Danny Trejo or Jessica Alba. Acting is decently caricatured, distilling the strength of the biggest nanars, story is improbable and sometimes absurd, all of that strengthens the movie’s assets and extract the modern cinema’s essence: hard-line entertainment. If you liked Planet Terror, if your eyes are illuminated as soon as you are hearing about Sin City, then this movie is for you. Otherwise… it is also for you. Satisfied or satisfied.
______________________________________
Mark: 9/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Ils nous soutiennent

%d blogueurs aiment cette page :