Même la pluie – También la lluvia

Film français, mexicain, espagnol, réalisé par Icίar Bollaίn
Avec Gael Garcίa Bernal, Luis Toscar, Carlos Aduviri
Durée :1h43 min.
__________________________________________________________________________________
Synopsis :

Sebastian, jeune réalisateur passionné et son producteur, Costa, arrivent dans le décor somptueux des montagnes boliviennes pour entamer, à moindre coût, le tournage d’un film sur Christophe Colomb et les premiers heurts entre Amérindiens et Européens. Mais bientôt le tournage est interrompu par la révolte menée par l’un des principaux figurants contre le pouvoir en place qui souhaite privatiser l’accès à l’eau courante. Costa et Sebastian se trouvent malgré eux mêlés à ce combat pour la survie qui va progressivement changer leur regard sur le monde et sur eux.
__________________________________________________________________________________
Critique :

Même la pluie a été écrit par le scénariste attitré de Ken Loach et réalisé par son épouse, Icíar Bollaín. Guère étonnant donc que le film soit marqué, aussi bien stylistiquement qu’idéologiquement. Cependant, le discours anticapitaliste de Même la pluie, notamment au sujet de cette « guerre de l’eau » qui a fait rage en Bolivie en 1999, se double d’une mise en abyme très habile.
L’intelligence du film réside non seulement dans son parallèle entre la colonisation et les dérives de la mondialisation, mais également dans sa manière de dégager toutes les contradictions et l’ambigüité de la démarche de tourner un film engagé dans un pays pauvre. Le tournage du film dans le film nous fait nous demander au nom de quoi on peut ignorer la réalité. Il pointe le caractère à la fois futile et nécessaire du Cinéma… A noter que les 3 interprètes principaux sont remarquables, tout en complexité : entre égoïsme et humanisme.
Un film donc à voir ! Vous ne décrocherez pas, on reste réellement passionné par l’imbrication de ces différentes narrations jusqu’à la fin.
La sélection de Même la pluie pour meilleur film étranger aux Oscars est largement méritée !
__________________________________________________________________________________
Note : 8.5/10

Tambίén la lluvia

French-Mexican-Spanish movie, directed by Icίar Bollaίn
With Gael Bernal Garcίa, Toscari Luis Carlos Aduviri
Running time : 1h43
__________________________________________________________________________________
Synopsis :

Sebastian, a young and passionate director and his producer, Costa, arrive in the magnificent mountains of Bolivia to begin at a lower cost, the shooting of a film about Christopher Columbus and the first clashes between Indians and Europeans. But soon the shoot is interrupted by the revolt led by one of the main actor against the Government wishing to privatize access to running water. Costa and Sebastian are unwillingly embroiled in this struggle for survival that will gradually change their view on the world and themselves.
__________________________________________________________________________________
Critic :

Tambίen la lluvia was written by the screenwriter assigned to Ken Loach and directed by his wife, Icíar Bollaín. That the film is influenced, both stylistically and intellectually is therefore no surprise. However, the anti-capitalist speech of the film, especially on this « water war » that raged in Bolivia in 1999, is coupled with a very clever implementation abyss.
The intelligence of the film lies not only in its parallel between colonialism and the excesses of globalization, but also in its own way to reach all the contradictions and the ambiguity of the process of shooting a committed movie in a poor country. This shooting in the film makes us wonder for what grounds we can ignore the reality. It points out the both futile and necessary nature of Cinema …To be noted the three outstanding performances of the main actors, their complexity: between selfishness and humanism.
A film worthy to be seen! We remain truly passionate about the interweaving of these various stories until the end. The selection for best foreign film Oscar is well deserved!
__________________________________________________________________________________
Mark : 8,5/10

Publicités
Comments
2 Responses to “Même la pluie – También la lluvia”
  1. Camille dit :

    Chouette film ouai !

    j’ajouterais juste que je ne trouve pas le film si « anticapitaliste », car ça laisse penser qu’il serait assez manichéen, ce qui n’est pas vraiment le cas. Comme tu le soulignes ça joue beaucoup sur les ambiguïtés et les contradictions internes.

    Sinon j’attends toujours de voir Luis Toscar dans un gros actionner US. Ce mec est définitivement bad ass.

  2. Krevette dit :

    Merci beaucoup pour cet article un peu vieux que je vois aujourd’hui, veille d’un partiel portant sur le film. !! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Ils nous soutiennent

%d blogueurs aiment cette page :