Au delà – Hereafter


Genre : Drame, Fantastique, Thriller.
Long métrage Américain réalisé par Clint Eastwood avec Matt Damon, Cecile de France, George et Frankie McLaren
Date de sortie : 19 Janvier 2011 Durée : 2h08 min

Synopsis :
Au-delà est l’histoire de trois personnages hantés par la mort et les interrogations qu’elle soulève. George est un Américain d’origine modeste, affecté d’un « don » de voyance qui pèse sur lui comme une malédiction. Marie, journaliste française, est confrontée à une expérience de mort imminente, et en a été durablement bouleversée. Et quand Marcus, un jeune garçon de Londres, perd l’être qui lui était le plus cher et le plus indispensable, il se met désespérément en quête de réponses à ses interrogations. George, Marie et Marcus sont guidés par le même besoin de savoir, la même quête. Leurs destinées vont finir par se croiser pour tenter de répondre au mystère de l’Au-delà.


_________________________________________________________________________________
Critique :
Après les deux chefs d’œuvres que furent L’ECHANGE et GRAN TORINO, INVICTUS bien que bon film, avait semblé sans saveur. AU DELA, fait à peu près le même effet. Le film est extrêmement bien réalisé. Certaines scènes sont très émouvantes, mais ce n’est pas un film marquant.
De plus, pendant tout le film, une impression assez désagréable est présente : celle de savoir à l’avance tout ce qu’il va se passer. Pas besoin d’être devin, les prédictions les plus vraisemblables sont souvent les bonnes.
Enfin si les acteurs sont bons : Matt Damon et les McLaren en tête, les scènes tournées en français semblent bien en dessous que la moyenne générale du film, et le problème est qu’elles se multiplient tout au long de la séance.
Pendant tout le film, on peut se demander quel en est son but ? œuvre ayant en partie pour thème la découverte de ce qu’il y a après la mort, la rencontre avec les aïeux ou les proches ayant passés l’arme à gauche, il est possible d’imaginer que celle ci répond aux questions métaphysiques que commencent à se poser Clint Eastwood et son âge avancé.
Cependant, la morale est équivoque : il faut vivre. Profiter de l’instant présent, ne pas se retourner vers le passé mais regarder au loin dans le futur… Alors vis Clint, tu as encore plein d’année devant toi. Fais nous encore rêver, procure nous cette émotion que seules ces grandes et étranges salles noirs peuvent nous donner.
Quant à nous, nous attendrons A STAR IS BORN et J.EDGAR avec impatience.
_________________________________________________________________________________
Note : 6/10

HEREAFTER
Drama, Fantasy, Thriller.
American full-length film realized by Clint Eastwood with Matt Damon, Cecile of France, George and Frankie McLaren
Release in January 19th, 2011 Duration: 2:08

Synopsis :
A drama centered on three people who are haunted by mortality in different ways. George (Damon) is a blue-collar American who has a special connection to the afterlife. On the other side of the world, Marie (de France), a French journalist, has a near-death experience that shakes her reality. And when Marcus (Frankie/George McLaren), a London schoolboy, loses the person closest to him, he desperately needs answers. Each on a path in search of the truth, their lives will intersect, forever changed by what they believe might-or must-exist in the hereafter.
_________________________________________________________________________________
Critic:
After both masterpieces that were CHANGELING and GRAN TORINO, INVICTUS, although a good movie, seemed tasteless. HEREAFTER, unfortunately has the same effect. The movie is extremely well realized. Certain scenes are very moving, but it is not a striking movie.
Furthermore, during the entire movie, one knows in advance all that is going to happen. No need to be a fortune-teller, whatever is most likely to happen is often the right guess.
Finally even though the actors are good (Matt Damon and the McLaren are really convincing in their roles), the scenes shot in French are plain bad compared to the rest of the movie, and the problem is that they are coming more and more often throughout the film.
During the entire movie, one wonders what its purpose is. As a film with the pretention to narrate the discovery of what there is after death, meeting one’s ancestor, it is possible to imagine that this is an answer to Clint Eastwood’s advanced age.
However, the morality is clear: it is necessary to live. Live in the moment, not turn around towards the past but look far away in the future … Clint lives in such a way. He can still make us dream; make us feel this emotion that only these big and strange black rooms can give us.
During this time, we shall wait for A STAR IS BORN and J.EDGAR with impatience.
_________________________________________________________________________________
Mark: 6/10

Publicités
Comments
One Response to “Au delà – Hereafter”
  1. Camille dit :

    Le pire film de Clint.

    A mi-chemin entre un épisode de Plus belle la vie et un nanar spiritiste.

    Mention speciale aux acteurs français du film particulièrement catastrophiques. En plus Mylene Jampanoi ne fait que la figurante.

    J’aurais aussi aimé une guest appearance de David Pujadas pour le passage dans les locaux de France Television.

    Tant pis, vivement J. Edgar effectivement pour relever le niveau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Ils nous soutiennent

%d blogueurs aiment cette page :