Tron l’héritage – Tron legacy

Film de SF américain réalisé par Joseph Kosinski, avec Jeff Bridges, Garrett Hedlund, Olivia Wilde, durée 126 min.
Synopsis :
Kevin Flynn est un des plus grands programmeurs du monde, et il l’a prouvé depuis qu’il a créé dans les années 80 un jeu vidéo plus vrai que nature où s’affrontent des personnes réelles et virtuelles. PDG de la compagnie ENCOM qui avait volé son jeu vidéo dans le premier opus, il a mystérieusement disparu alors que son fils Sam n’était encore qu’un enfant. Ce dernier, une fois adulte, se remet sur les traces de son père et découvre l’héritage qu’il a laissé au monde : une porte vers un univers qui retient Kevin prisonnier depuis près de 25 ans. Sam est prêt à tout pour sauver son père, mais arrivera-t-il à déjouer les pièges de « la grille » ?


_________________________________________________________________________________
Critique :
Vous vous souvenez sans doute encore du splendide I,Robot avec Will Smith, où dans un futur pas si lointain l’intelligence artificielle échappe au contrôle humain et devient un danger. Eh bien ici l’idée est similaire. Ceci mis à part que le gentil héros humain qui sauve la Terre n’a rien demandé à personne et se retrouve malgré lui à endosser des responsabilités qu’il n’a pas demandées, à l’instar de Maximus dans Gladiator. Rien de bien nouveau en ce qui concerne l’histoire, ceux qui espèrent une chute incroyable comme dans Se7en seront déçus.
Mais il est bien clair que le public qui affectionne ce genre de film ne juge pas tant par le dénouement que par le voyage saisissant qu’il lui fait effectuer ! Et de ce point de vue, c’est un succès irréfutable. La splendeur du monde virtuel dans lequel se déroule l’essentiel de l’intrigue est immense, si détaillée qu’on s’y croit vraiment. La 3D, quoique rare, amplifie l’immersion car elle est utilisée avec parcimonie et pertinence.
Tron l’héritage n’est pas le genre de film qui se voit habituellement récompensé dans les festivals pour ses acteurs ou son histoire, toutefois il demeure l’un des plus beaux jamais réalisés à ce jour (Avatar peut aller se rhabiller) et Jeff Bridges a déjà été récompensé pour Crazy Heart donc tout est encore possible. Sinon, allez donc le voir au moins pour la musique de Daft Punk, lesquels font même une petite apparition surprise, façon caméo musical…
_________________________________________________________________________________
Note : 8/10
Thibaut.

Tron legacy

American SF movie directed by Joseph Kosinski, with Jeff Bridges, Garrett Hedlund, Olivia Wilde, running time: 126 min.
Synopsis:
Kevin Flynn is one of the best programmers in the world. He proved it in the 80’s by creating some of the most successful games of all time. After becoming the CEO of ENCOM, the game company that stole his ideas in the first film, he mysteriously disappears. Several years later, his son Sam goes looking of his father and discovers his legacy: a portal to a universe where Kevin has been trapped for the past 25 years. Sam gets trap as well and has to survive through different games in order to save himself and his father.
_________________________________________________________________________________
Critic:
You may still remember I,Robot: in this movie with Will Smith, artificial intelligence becomes uncontrollable and dangerous. The concept is the same here, except that the good guy who saves the Earth has not asked anyone anything, and he takes on huge responsibilities in spite of himself, as Maximus does in Gladiator. No revolution regarding the story, and people hoping for an incredible ending like Se7en’s will probably be disappointed.
But people who like this kind of movie clearly do not care that much about the ending. What they care about is the amazing journey! And from this point of view it is an overwhelming success. The virtual world where the most of this movie’s story takes place is so beautiful and so detailed that you really believe you are there. The 3D works.
Tron legacy is not the kind of movie that usually gets to the academy awards for its actors or its story, but it stays one of the most beautiful movies ever made today (Avatar can throw in the towel!) and Jeff Bridges has already been awarded for Crazy Heart, so everything is still possible. At least, go for the OST made by Daft Punk, which even does an apparition …
_________________________________________________________________________________
Mark: 8/10
Thibaut.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Ils nous soutiennent

%d blogueurs aiment cette page :