Le Stratège

Le Stratège (Moneyball)
Film dramatique de Bennett Miller (2011)
Avec Brad Pitt, Jonah Hill et Philip Seymour Hoffman
Durée : 2h06

Billy Beane (Brad Pitt) est un ancien joueur de baseball, jadis très prometteur mais ayant raté sa carrière. Nous sommes en 2001, et Bill -41 ans- est le manager de l’équipe de baseball des Oackland Athletics, en Californie. Eliminé une nouvelle fois des qualifications, il perd 3 joueurs clés lors du marché des transferts. Face à un président du club ne voulant pas lâcher d’argent, Bill est obligé de constater l’existence d’une ligue de baseball à 3 vitesses : les clubs riches (New York Yankees, Boston Red Sox), les clubs pas riches… et les Oackland Athletics. Desespéré, il recrute Peter Brand (Jonah Hill), un jeune analyste fraîchement diplomé en Economie à Yale. Se basant sur les études statistiques de Bill James, Peter développe un modèle complexe et révolutionnaire pour analyser la performance des joueurs; grâce à ce système il assemble une équipe de joueurs sous-évalués avec beaucoup plus de potentiel que ce que les finances du club permettraient normalement. Ce changement radical va à l’encontre de tout ce que les recruteurs, managers et découvreurs de nouveaux talents croyaient savoir. Il en effleure plus d’un, dont le coach de l’équipe, joué par Philip Seymour Hoffman (qui jouait le personnage éponyme dans Capote (2005), le dernier film de Bennett Miller). Ce paris osé pris par Billy allait révolutionner le monde du baseball.

Avec Aaron Sorkin au scénario, Moneyball a tout du Social Network; ce qui saute d’abord aux yeux c’est l’image, très similaire au film de David Fincher dans tous ses aspects (lumière, couleurs, cadre…). Mais le rythme, et l’histoire, sont également semblables : comment quelques hommes ont construit des choses extraordinaires, comment ils ont franchis obstacle après obstacle, confrontation après confrontation, et vaincu critiques et sceptiques. Brad Pitt livre une grande performance dans un rôle qui était fait pour lui, tellement il lui va à merveille ; Jonah Hill, lui, est d’autant plus impressionnant qu’il joue un rôle différent de ses rôles habituels. Il est le joker du film, est sa présence est une grande réussite. Dans Le Stratège, même de « petits » rôles (mais significatifs), comme celui de la fille de Billy, sont interprétés avec justesse et candeur.

Le Stratège est plus qu’un film de baseball; c’est un film profondément humain, mais aussi très « entrepreneurial » -ou comment gérer des périodes de crise, gérer du personnel, une équipe… Le Stratège a tout d’un grand film, et a la carrure parfaite pour l’Oscar du Meilleur Film. Jugez plutôt: c’est l’histoire d’un challenger, d’un opprimé, d’un laissé-pour-compte relégué à distance de la course pour la gloire (est-il nécessaire de rappeler Slumdog Millionaire et The King’s Speech, deux vainqueurs récents de l’Oscar), jouée par des acteurs connus. Dans tous les cas, c’est un portrait touchant rempli d’émotions, de courage et de grandes décisions.

Note: 9,5/10

Romain.

Moneyball

Bill Beane (Brad Pitt) is an ex-baseball player, once a promising young talent but a failure with the pros. Now in 2001, Bill -41 years old- is the Oackland Athletics’ general manager. Eliminated from the playoffs, he loses three key players in the transfer window. Having to deal with a stingy club president, Bill must observe his team’s incapacity to compete in a 3-tier League: there are the rich clubs (the Yankees, the Red Sox), the less rich slash poor clubs… and the Oackland Athletics. Dispirited, Bill takes Peter Brand (Jonah Hill) under his wing, a young Yale-graduate analyst. Basing his work on the studies of Bill James -a baseball statistician-, Peter develops a complex and revolutionary model to analyse players’ performances; using this system, he assembles a team of undervalued players with far more potential than what the club’s finances would allow. This radical change goes against everything that the scouts and coaches practiced and believed in. It makes more than one unhappy, including the team’s coach, played by Philip Seymour Hoffman (who played the eponymous character in Capote (2005), Bennett Miller’s last film). Nevertheless, this daring gamble from Billy was going to revolutionize the world of baseball.

With Aaron Sorkin behind the screenplay, Moneyball looks a lot like The Social Network; the image is strikingly similar to that of David Fincher’s film, in all of its aspects (light, colors, frame…). But the rhythm and story are similar too: how a few men built great things, how they overcame all the hurdles and clashes that stood in their way, and defeated critics and sceptics. Brad Pitt gives an intense performance in a role that was destined for him. On the other hand, Jonah Hill’s performance is all the more outstanding as his role is rather different than his usual ones. In Moneyball, even smaller roles (tough significant ones), like Billy’s daughter, are played with accuracy and candor.

Moneyball is more than a baseball movie; it’s a deeply human movie, but also a very « entrepreneurial » one -or how to manage crisis, personnel, a team… Moneyball has all the making of a great film (and it is one) and is made in the mold of Oscar winners. I’ll let you be the judge of that: it’s the story of an underdog relegated away from the race to glory (is it necessary to remind you of Slumdog Millionaire and The King’s Speech, both recent Best Film Oscar’s winners), played by famous actors. In all cases, it’s a touching portrait about overcoming the odds, filled with bravery, emotions and big decisions.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Ils nous soutiennent

%d blogueurs aiment cette page :