A dangerous method

Durée : 1h39min
De David Cronenberg,
Acteurs principaux : Keira Knightley, Vigo Mortensen, Michael Fassbender

Synopsis : Zurich, début XXe. Un jeune psychiatre de 29ans, Carl Jung, est au début de sa carrière. Les travaux de Freud l’intriguent et le passionnent : il décide d’essayer ce traitement expérimental sur Sabina Spielrein, jeune russe de 18ans diagnostiquée « hystérique ». Elle devient bientôt sa maîtresse en même temps que sa patiente, permet la rencontre entre Freud et Jung, en même temps que leur clash.

A dangerous method, c’est avant tout un film historique. Si vous pensiez obtenir une explication simple et précise de la psychanalyse, passez votre chemin. Le réalisateur fait en sorte de ne froisser personne en retraçant l’histoire (avec exactitude ou presque) mais parvient tout de même à distiller cette petite touche qui fait que son film n’est pas comme les autres (notamment grâce à l’excellent choix d’acteurs).

Justement parlons des acteurs, car A dangerous method, c’est aussi un film d’acteurs : Michael Fassbender est saisissant en Carl Jung, Viggo Mortensen campe un Sigmund Freud vieillissant et très ancré sur ces idées et Keira Knightley, qui signe ici selon moi une exceptionnelle performance, trouve ici l’un de ces meilleurs rôles. Elle est tout simplement incroyable dans le rôle de cette hystérique. Les quinze premières minutes du film sont saisissantes, Keira est bluffante de réalisme et de folie dans l’interprétation de ses crises d’hystérie. On trouve aussi quelques seconds rôles pertinents, comme celui de Vincent Cassel.

A dangerous method, c’est aussi une histoire humaine. La personnalité de chacun des personnages est très étudiée, finement définie. Leurs relations aussi : David Cronemberg traite de manière très fine les liens entre Freud et Young, le rapport entre le maître et l’élève, la filiation et l’idée qu’il faut tuer le père.

En résumé, Ce nouveau film de David Cronenberg est un peu surprenant, voire déstabilisant, connaissant le réalisateur. Le film fonctionne, il est crédible, mais très classique. Comme le disent les Inrocks, « il ressemble plus à un beau produit culturel international qu’à un film griffé Cronenberg »

Ma note : 7/10

Albane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Ils nous soutiennent

%d blogueurs aiment cette page :