Les Meilleurs Films de 2011 : DRAMES

 

 

 

 

 

 

 

10. Warrior

Warrior est un film de sports de combat merveilleux, qui garde un bon équilibre de drame et d’action. C’est un film intense avec une superbe intrigue. Warrior, c’est l’histoire de Tom Conlon (Tom Hardy) et Brendan, deux frères séparés qui se rencontrent dans une nouvelle competition internationale, “Sparta”. De l’adrénaline et du drame en perspective.

Voir la bande-annonce

 

 

 

 

 

 

9. Shame

Le film coup de poing de l’année, traitant de l’obsession sexuelle d’un homme, joué vertigineusement par Michael Fassbender, qui livre une interprétation digne d’un Oscar. Le film est complètement libéré dans son approche, amenant un vent frais sur le cinéma moderne.

Lire la critique de Cin’Edhec

Voir la bande-annonce

 

 

 

 

 

 

 

8. The Tree of Life

Le 6ème film de Terrence Malick en 42 ans est, sans aucun doute, le film le plus ambitieux sorti en 2011. En 2h30, le réalisateur/scénariste s’attaque au mystère de la vie et de Dieu à travers une histoire du milieu du 20ème siècle sur le passage à l’âge adulte, de longues scènes sur la nature, des voix off venues du ciel, et oui, des dinosaures. C’est beau, profond, émouvant, ça désoriente, c’est parfois frustrant, et votre plaisir dépendra du degré auquel vous adhérez à la vision très personnelle et singulière de Malick.

Voir la bande-annonce

 

 

 

 

 

 

7. Jane Eyre

Film à l’esthétique éblouissante, à un duo d’acteur tout simplement exceptionnel, et à un scenario solide, Jane Eyre est un film profondément beau. Bien qu’il soit sorti en 2011 aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, Jane Eyre ne sortira qu’en juin 2012 en France.

Voir la bande-annonce

 

 

 

 

 

 

6. Tambien la lluvia (Même la pluie)

Tambien la lluvia propose un dialogue fascinant sur l’impérialisme espagnol à travers des incidents se passant avec 500 années d’écart, tout en examinant les systèmes de croyance personnelles des membres d’une équipe de tournage dirigée par Sebastian (Gael Garcia Bernal) et son producteur (Luis Tosar), qui arrive en Bolivie pour réaliser un film révisionniste sur la conquête de l’Amérique latine.

Lire la critique de Cin’Edhec

Voir la bande-annonce

 

 

 

 

 

 

5. The Descendants

D’Alexander Payne, réalisateur du film recompensé aux Oscars, Sideways, The Descendants est le voyage parfois drôle parfois tragique de Matt King (George Clooney), un mari indifférent et père de deux filles qui vivent à Hawaii, et qui est forcé de réexaminer son passé et d’embrasser son futur quand sa femme finit à l’hôpital suite à un accident. Cet incident mène à un rapprochement avec ses deux filles.

Marrant, émouvant, et admirablement joué, The Descendants saisit le désordre imprévisible de la vie avec éloquence et une grâce peu commune.

Voir la bande-annonce

 

 

 

 

 

 

4. Incendies

Ce drame tendu suit des jumelles qui tentent de remplir une demande sur le testament de leur mère : retrouver leur frère perdu et leur père inconnu et leur remettre une paire de lettres mystérieuses. Leur exploration devient celle de l’histoire de leur famille. Le style du film est hypnotique, le réalisateur Denis Villeneuve remplissant chaque plan d’un maximum de suspense. Quant au scénario, le coup de maître du film, il est aussi palpitant qu’un film de la trilogie Bourne.

Voir la bande-annonce

 

 

 

 

 

 

3. Take shelter

Curtis LaForche vit dans un village dans l’Ohio, avec sa famille aux faibles moyens et mal servie par la nature (sa fille est sourde). Malgré cela, ils sont heureux. Jusqu’à ce que Curtis commence à avoir des rêves terrifiants sur une tempête apocalyptique. Gardant son secret, il canalise son anxiété dans la

Michael Shannon continue son exploration de la folie, livrant une performance de choc, et la réalisation délibéremment subtile crée un mélange parfait de drame, de terreur et d’angoisse.

Voir la bande-annonce

 

 

 

 

 

 

 

2. 50/50

50/50 traite d’un jeune homme (Gordon Levitt) atteint d’un cancer, soutenu par son meilleur ami (Rogen). Ce film est d’autant plus fort que l’histoire est celle vécue par le scénariste, Will Reisner. Il a su allier humour et drame dans son traitement du cancer, quelque chose qu’il a lui-même vécu ! Les acteurs sont excellents, mais on n’en attendait pas moins de Joseph Gordon Levitt, ou Seth Rogen.

Lire la critique de Cin’Edhec

Voir la bande-annonce

 

 

 

 

 

 

1. Le Stratège (Moneyball)

Ce film profondément américain a tout d’un favori pour les Oscars ; plus qu’un film de baseball, c’est une aventure merveilleuse des petits poissons contre les gros. Un film rempli d’émotions, avec un grand Brad Pitt.

Lire la critique de Cin’Edhec

Voir la bande-annonce

Autres films dramatiques honorable: Melancholia, The Beaver, Water for Elephant, Hesher.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Ils nous soutiennent

%d blogueurs aiment cette page :